Actualités - Dans le diocèse

Père Paul-Antoine engagé pour toujours au Prado

Mardi 10 Décembre, en la fête du Bienheureux Antoine Chevrier, le Père Paul-Antoine Bernard a fait son engagement perpétuel dans la famille du Prado. Dans la chapelle de l’évêché, en présence  de l’évêque et des prêtres du Prado (Pères Daniel Romulus, Denecy et Plaucoste) et de quelques laïcs, Paul-Antoine s’est engagé pour toujours dans cet institut consacré à l’évangélisation  des pauvres. Célébration toute simple, mais riche de sens !

Dans sa méditation, Mgr Riocreux a  rappelé la phrase importante : « Suivre le Christ de près ». Il a aussi cité des phrases du pape Jean Paul II lors de la béatification du Père Chevrier à Lyon en 1986, notamment celle résumant cette vie de méditation de l’Evangile. « Nous devons  représenter Jésus-Christ pauvre dans sa crèche, Jésus Christ souffrant dans sa Passion, Jésus-Christ se laissant manger dans la sainte Eucharistie. » . La crèche, la croix, le tabernacle, trois mots résumant la pensée du Père Chevrier dans son apostolat dans les milieux populaires à Lyon au milieu du 19ème siècle.

« Le Prado » est le nom d’un théâtre transformé en chapelle et maison,  lieu où le Père Chevrier  a vécu et où il est mort en 1879. Depuis le Prado s’est développé dans les cinq continents, et notamment en Guadeloupe à partir des années 1960. Un autre lieu important est à Limonest, lieu de formation des membres de l’Institut. Paul-Antoine a passé une année dans cette maison avec plusieurs prêtres de différents pays faisant eux aussi leur engagement perpétuel en ces jours.