PAROISSES

100 confirmés à St François

Ce dimanche 12 février, Mgr Jean-Yves Riocreux s’est rendu à St François pour célébrer la confirmation  de 98 jeunes de seconde et 2 adultes, sa dernière avant Pâques.
La paroisse de St François a la popularité, surtout auprès des touristes nombreux ces temps-ci, de proposer des célébrations à la fois profondes et joyeuses, priantes et chaleureuses grâce au dynamisme des chorales, du curé Père Serge Cyrille, des jeunes et de tous ceux qui œuvrent dans l’ombre pour donner le visage d’une communauté qui s’aime et qui aime prier le Dieu de Jésus-Christ.

La profondeur du sacrement a bien été marqué et vécu par Mgr Riocreux et le Père Cyrille qui ont concélébré en se joignant aux chants de la communauté avec le sourire. De même, ils ont exhorté les touristes présents, à inviter d’autres vacanciers à venir découvrir les messes bien animées dans les églises du Diocèse.

Les jeunes de St François  ont été, particulièrement cette année bien préparés par leurs accompagnateurs, très dévoués pour les catéchiser. Ils se sont retrouvés lors de 4 samedis de retraite pour bien devenir des « adultes dans la Foi » (voir reflexion des jeunes en bas de l'article). Ce groupe prouve le dynamisme de la paroisse auprès des jeunes puisque parmi eux, 5 sont engagés comme servants d’autel, 2 dans la chorale des jeunes (Stella Maris) et 1 dans le groupe des jeunes. Gageons que l’Esprit Saint poursuivra son œuvre au cœur de tous ces confirmés.

Les 4 étapes du sacrement :
Lors de la célébration, le sacrement se déroule en 4 étapes : l’appel des confirmands puis leur  profession de foi (Photo 1). L’imposition des mains (2) ; l’onction du St Chrême et l’envoi(3). Il est bon de rappeler qu’être confirmé c’est recevoir volontairement, pour se mettre en tenue de service, les 7 dons de l’Esprit Saint (Force, Sagesse, Intelligence, Science, Crainte de Dieu, Piété et Conseil)

Photo 1 : L'appel puis la profession de Foi


(2) L'imposition des mains


(3) L'onction de l'huile sainte : Saint Chrême


(3)

La célébration s’est poursuivie par l’Eucharistie, puis notre évêque nous a envoyés dans la paix du Christ, nous rappelant de faire grandir en nous l’Esprit de Sainteté, de Charité et de Vérité.

Laetitia P





Après l'onction...l'Eucharistie


Sur le parvis de l'église, chacun immortalisait ce beau moment!



Ce couple, Raymond et Sandrine, nouveaux confirmés, en même temps que leur fils servant d'autel!!

Voici leur témoignage : 

Un jour tant attendu, une bénédiction divine et succulente de faire notre confirmation en même temps que notre fils aîné, montre qu'il n'y a pas d'âge pour entrer dans la famille de Dieu, le résultat est là. Le meilleur reste à venir...
Notre oui a été et restera un oui. Quels ont été notre joie et notre bonheur de partager l'Esprit Saint avec la communauté!. Une belle aventure!.
Quelle joie pour les coeurs qui cherchent Dieu. Merci à toutes les personnes qui nous ont soutenus et encadrés. 




PREPARATION IMMEDIATE DE LA CONFIRMATION

PAROLES DE CONFIRMANDS                                                                                                                                                        

A PROPOS DES LECTURES DE LA MESSE DU 6ème DIMANCHE ORDINAIRE A

 

Si 15, 15 - « Si tu le veux, tu peux observer les commandements, il dépend de ton choix de rester fidèle ».
Pour nous, il s’agit  surtout  d’observer les commandements suivants:
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton esprit  de toute ton âme, de tout ton cœur et tu aimeras ton prochain comme toi-même.
« Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur pour le mal ! »
« Tu ne commettras point de meurtre ! »
Pour mettre en pratique ce commandement, nous  jeunes, devons :
Respecter la Parole de Dieu
Prier, aller à la messe, nourrir notre foi et la faire fructifier
Nous respecter les uns les autres
Aider notre prochain, partager
Etre à l’écoute de l’autre, protéger les plus faibles.
Nous ne devons pas :
Juger l’autre, le mépriser, blasphémer, condamner, exclure.
 
Si 15, 16 - « Le Seigneur a mis devant toi l’eau et le feu étends la main vers ce que tu préfères ».
Le Seigneur donne tout ce qu’il faut, c’est à nous de choisir ; nous disposons de notre libre arbitre entre le bien et le mal, l’eau et le feu. Même si nous sommes souvent mis à l’épreuve afin de choisir le bon chemin qui nous mène à lui.
Nous sommes libres de choisir le Bien et le Mal. Nous pouvons choisir entre le paradis et l’enfer. Nous, jeunes, nous faisons le choix de faire le bien.
L’eau purifie, représente et donne la vie, le symbole du baptême mais l’eau peut aussi détruire.  Le feu représente la destruction, le mal, la mort mais aussi la lumière… Le feu est utile, il réchauffe, il éclaire, il embrase…. Ces mêmes symboles peuvent être sources de bien et de mal. Tout dépend de ce que l’on veut en faire, de ce que l’on a dans le cœur.

Psaume 118, 33-34 - Enseigne-moi Seigneur, le chemin de tes ordres ; à les garder, j’aurai ma récompense.
Si on suit le chemin du Seigneur, en retour on aura une récompense. Si on décide de prendre le chemin du Seigneur, notre vie sera prolongée et plus belle.
Pour accéder au Royaume, il faut suivre les commandements que Dieu nous a laissés.
Comment garder la Loi du Seigneur ?                                                                                                                                               
En respectant les commandements. En évitant le péché.
En allant à la messe pour écouter la Parole de Dieu.
 
Mt 5, 17 - « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir
Jésus n’est pas venu retirer la loi (les commandements reçus par Moïse) mais la compléter et la faire respecter.
Jésus est venu nous donner sa paix et établir de meilleures relations entre nous parce que nous avons tous de la valeur à ses yeux. Nous sommes invités à nous aimer les uns les autres.
Prenons des exemples dans cet Evangile : Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel… va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande…
«  Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi, car vaut mieux pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps entier qui s’en aille dans la géhenne… »
Ces phrases nous invitent au pardon, à la réconciliation. Jésus est amour et miséricordieux comme le Père ! Il nous invite aussi à changer notre cœur de pierre en cœur de chair.
Avoir son regard et en toute confiance  aller vers l’autre. Le  voir  (Dieu) dans celui que nous rencontrons pour l’aimer.
 
Mt 5, 37 - Que votre parole soit "oui", si c'est "oui", "non", si c'est "non". Ce qui est en plus vient du Mauvais»
Un chrétien doit avoir le « oui » et le « non » ferme ! Ne pas être dans le doute, ne pas être en contradiction avec ce qua la Parole de Dieu nous enseigne. Le « mais » et les doutes viennent du Mauvais.
Ne pas répondre à ses parents « oui… mais ou non, mais… », car cela reviendrait à être en contradiction avec notre engagement ou celui que nous prendrons à la confirmation.
 


 



Questions liturgiques